Betta splendens Regan, 1910

Voilà une des stars de l’aquariophilie, le combattant ! Ce poisson que l’on trouve sous une diversité de couleurs, de forme de voiles qui semble aller à l’infini et qui séduit de nombreux aquariophiles. Si je préfère les formes naturelles d’une façon générale, le Betta splendens Orange que je vous présente ici me plaît beaucoup. Je trouve la souche superbe et cette couleur inhabituelle. Quel plaisir de photographier ce poisson toutes nageoires déployées dans un aquarium décoré qui offre de superbes contrastes de couleurs. Pour que le poisson ouvre ses nageoires le rendant plus esthétique sur les photos il faut soit que le poisson voit son reflet dans un miroir ou qu’un autre mâle soit visible à travers la vitre dans un aquarium accolé. Il est possible d’introduire un second mâle le temps des prises de vues mais il est impératif d’être très attentif au comportement de ces rivaux qui peuvent être dans certains cas très agressifs. Dès les premières prises de bec, il faut séparer les poissons, sinon ils risquent de se déchirer les nageoires et stresser inutilement.

Le combattant est une espèce qui s’acclimate facilement et qui s’accommode de petits volumes d’une quinzaine de litres. Un décor planté et une filtration modérée lui conviendront parfaitement. Solitaire, il ne faut envisager une maintenance avec des femelles uniquement si l’on souhaite mener une reproduction à terme. Le combattant peut intégrer un aquarium communautaire mais il faut être vigilant aux grignoteurs de nageoires. Un décor fortement planté avec des plantes de surfaces tamisant légèrement la lumière sera apprécié. N’oubliez pas que le combattant dispose d’un organe spécifique pour une respiration aérienne nommée labyrinthe. Il faut donc qu’il puisse monter régulièrement à la surface faire le plein d’air ! L’acclimatation doit se faire dans une eau douce et légèrement acide. L’utilisation de feuille de Terminalia catappa peut améliorer les conditions de maintenance. La nourriture sera variée et adaptée (Larves de moustiques, daphnies).

La forme sauvage est originaire du bassin du Mékong où elle occupe des zones marécageuses à l’eau stagnante. De nombreuses souches d’élevage émergent de Thaïlande et du Cambodge.

  • Origine Géographique : Asie du Sud Est (Thaïlande, Malaisie, Laos, Cambodge)
  • Famille : Osphronemidés
  • Matériel : Canon Eos 5 d Mark II - Canon 100 mm macro f/2.8
  • Année : 2011
  • Fishipedia http://bit.ly/29F5Wh1
  • , ,

Répondre