Fasciosminthurus saportae Nayrolles, P, 1997

Cette espèce est magnifique avec la moitié inférieure entièrement noire et la partie supérieure beige avec parfois quelques légèrement rayure jaunâtre. Comparé à d’autres espèces de collembole, le motif semble assez stable selon mes observations. Sa taille est d’environ 0.8 mm. On peut distinguer les mâles des femelles en fonction de leur morphologie mais il est préférable pour plus de garantie d’avoir des images nettes sur les petits abdomens 5 et 6 et notamment la papille génitale.

Ce collembole affectionne la période estivale et les zones fortement ensoleillées. Mes observations sur plusieurs sites sont généralement assez rocailleuses, avec une végétation rase quasi inexistante. L’espèce est discrète et se déplace assez rapidement selon l’environnement climatique. J’ai pu réaliser plusieurs photos et séquences videos juste après une nuée d’orage. Les mâles sont devenus très actif et passait de cailloux en cailloux pour déposer des spermatophores.

Phénologie

Période durant laquelle j’ai observé cette espèce dans le Sud de la France. Pour de plus amples informations, consulter l’article sur la phénologie des collemboles.

Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aou Sep Oct Nov Déc

Je vous propose de découvrir une petite séquence de vie pour cette espèce que j’ai rencontré uniquement dans le Sud de la France. Observation de plusieurs mâles Fasciosminthurus saportae déposant des spermatophores. Regardez ce processus rarement filmé.

Les mâles sont en concurrence et n’hésiteront pas à détruire les spermatophores déposés par leur rivaux en les mangeant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *