Sminthurinus aureus (Lubbock, 1862)

Cette espèce est entièrement jaune à orange avec parfois les flans de l’abdomen plus sombre. Il existe également plusieurs variétés très différentes que vous pourrez découvrir dans la galerie.

Sminthurinus aureus est très commune du sol forestier et se faufile entre les feuilles mortes humides. On peut également l’observer dans les prairies humides, il se tient généralement sur la terre et la mousse. Sa taille d’environ 0.6 mm à 0.8 mm exige d’avoir l’œil bien affûté pour l’observer. Il faut être attentif à une petite bille jaune qui se déplace sur la surface des feuilles. C’est souvent dans cette configuration qu’on arrive à le voir.

Phénologie

Période durant laquelle j’ai observé cette espèce dans l’Ouest de la France. Pour de plus amples informations, consulter l’article sur la phénologie des collemboles.

Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aou Sep Oct Nov Déc

Je vous propose de découvrir une petite séquence de vie pour cette espèce assez commune des forêts et des lisières. La vidéo était tournée par temps très humide et les feuilles glissantes devenaient un vrai calvaire pour le collembole m’offrant quelques maladresses amusantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *