Evarcha arcuata (Clerck, 1757)

Le mâle présente un fasciés vraiment typique qui facilite l’identification à vue. Le corps est noir quasiment uni avec des soies marron couvrant l’abdomen et le céphalothorax. Le bandeau est orné de soies blanches formant des stries verticales nettement visibles. Les yeux antérieurs médians sont particulièrement grands et mis en valeur par quelques soies blanches les entourant. Le reflet du ciel et du flash accentue aussi ce regard fascinant ! Une espèce commune mais qui est toujours un plaisir à photographier et qui permet de faire ses premiers clichés facilement.

La femelle quant à elle présente une coloration marbrée plus variable avec des soies brunes, rousses, noires et blanches. Le motif abdominal montre des taches sombres obliques entourées de soies blanches.

L’espèce occupe une large répartition géographique sur l’Europe jusqu’en Asie. Elle est également introduite accidentellement sur plusieurs continents. Sa large répartition se justifie également sur le terrain car elle est présente sur des habitats extrêmement variés. J’ai pu observer régulièrement cette espèce en lisière de forêts, friches, ronciers et zones marécageuses y compris en tourbières.

Le mâle de cette espèce est facile à trouver, sa taille de 5-6 mm aidant. Il suffit d’observer la partie basse des ronciers, ou les lisières de forêts dans la végétation basse. Les prairies humides et les tourbières peuvent également être prospectées. La femelle est un peu plus discrète malgré une taille avoisinant les 6 à 8 mm mais se trouve tout de même assez facilement. Son identification à vue peut poser quelques difficultés avec Evarcha laetabunda selon l’habitat (milieu plus sec).

  • Lieu d'observation : Vendée, Loire Atlantique, Maine et Loire, Isère, Drome
  • Habitat : Dunes, Lisières de forêt, rocailles, friches, tourbières
  • Matériel : Canon Eos 5 d Mark II - mp-e 65 mm f/2.8
  • Année : 2013, 2014, 2015, 2016
  • , ,

Répondre